Navigation

 


Accueil | Plan du site | Contact | Castellano | Italiano

 

 

Voyager en Espagne - L'Andalousie : El Torcal

 

 


Parque Nacional El Torcal de Antequera


Juste après Antequera, le paysage recèle un phénomène naturel extraordinaire. En quelques millions d'années, le vent et l'eau ont sculpté des formes étranges sur tout un sommet de la montagne. Ce site, un des paysages calcaires les mieux conservés d'Europe, est désormais protégé. Toute la région d'El Torcal est aujourd'hui un parc naturel que le visiteur peut explorer en empruntant trois sentiers de randonnée qui serpentent entre les surprenantes formations rocheuses évoquant ici une pile d'assiettes, là le profil d'un visage. Le sentier balisé en vert est une agréable balade de 45 mn. Le sentier orange prend 1h et le rouge jusqu'à 3 h. Il est impératif de suivre le chemin, car il est facile de se perdre dans ce curieux paysage lunaire. Outre sa géologie, la région est intéressante pour sa faune et sa flore. Dans le ciel, observez les aigles et les faucons, et au sol, les salamandres, les serpents et les tarentules, ainsi que les fleurs alpestres et les orchidées, qui croissent entre les pierres. Le centre d'accueil diffuse gratuitement un documentaire expliquant la formation d'El Torcal et le processus géologique. Munissez-vous de bonnes chaussures de marche et d'un pull-over chaud, car ces sentiers sont très accidentés et la température est inférieure d'au moins 12 °C par rapport à celle de la plaine. En hiver, ces rochers sont encore plus inhospitaliers et dangereux, car ils sont généralement enneigés.

Carratraca Alora

FUENTE DE PlEDRA
Près du nord d'Antequera sur la N334, vous apercevrez une colonie de 10 000 couples de flamants roses. Chaque année, au printemps, ils forment une mer rose sur la Laguna de Fuente de Piedra, un lac peu profond aux eaux très salées. On peut faire le tour du lac en 3 h, en passant par des champs de roseaux et des marécages. Quittez la ville en direction du nord parla MA 454, puis tournez à gauche au km 6, au Cortijo de la Herriaza. De là, un chemin longe la rive jusqu'à Fuente de Piedra. Le printemps est la saison idéale pour visiter la région.

Le rocher des amants : Ce rocher aurait été le théâtre du dénouement tragique d'une triste histoire d'amour. Au Moyen Âge, un jeune chrétien d'Antequera tomba amoureux d'une jeune Mauresque. De telles amours étaient proscrites. Les deux amoureux s'enfuirent à cheval. Les soldats maures les pourchassèrent jusqu'au rocher qui se dresse au milieu de la plaine d'Antequera.

Antequera : Cette cité vieille de cinq siècles est un joyau où se trouvent réunis des modèles parfaits d'architecture romaine, mauresque, chrétienne, et même néolithique. On peut aisément combiner une visite d'Antequera, à une heure de voiture au nord de Mâlaga, avec une visite d'El Torcal. Quelques-uns des plus vieux dolmens d'Europe ont été découverts ici. Trois de ces tombeaux préhistoriques situés au nord de la ville sont ouverts au public. Le plus impressionnant est la Cueva de Menga (ouvert du mardi au vendredi de 10 h à 14 h et de 15 h à 17 h 30 ; samedi, dimanche et jours fériés de 10 h à 14 h, fermé le lundi. Entrée libre). Ces blocs de pierre massifs, tout comme ceux de Stonehenge au Royaume-Uni, restent un mystère. Antequera est une mer de toits de tuile rouge ponctuée de quelque 30 clochers. L'Alcazabar mauresque, en cours de rénovation, est le meilleur endroit pour admirer la ville et la plaine environnante. Des allées de cyprès encadrent la vue magnifique sur les plaines à damiers.

Palacio de Nâjera : Le clocher du Palacio de Nâjera, construit au 18eme siècle, abrite le petit, mais riche Museo municipal (ouvert du mardi au vendredi de 10 h à 13 h 30, samedi de 10 h à 13 h, et dimanche de 11 h à 13 h, fermé lundi et jours fériés). On y conserve une statue de bronze d'un jeune Romain qui date du r siècle ap. J.-C Ce serait l'une des plus importantes pièces de ce type jamais trouvées en Espagne. Un paysan l'a découverte en labourant son champ. Sa charrue a sectionné le pouce de la main droite. Hormis cela, la statue est intacte. Le musée abrite également une riche collection d'objets en or et en argent ayant appartenu à différents ordres monastiques installés dans la ville au fil des temps. Au rez-de-chaussée, les œuvres tridimensionnelles de Cristobâl Toral, artiste exposé dans le monde entier, ménagent un fort contraste avec l'ensemble des collections.
 

 

 

 

 


Mentions légales

 

Voyage-Pro.com

 

© SEAMISAI

Nº SIRET : 49402058900011

Code APE : 526B