Navigation

 


Accueil | Plan du site | Contact | Castellano | Italiano

 

 

Voyager en Espagne - GIBRALTAR

 

 

L'OUEST DE LA COSTA DEL SOL

Captage d'eau : Au début du xxeme siècle, des pentes de captage d'eau furent aménagées sur 34 hectares d'une dune de sable vieille de 100 000 ans, sur la façade est de Gibraltar. Des canalisations menaient l'eau de pluie à l'intérieur du rocher, dans des citernes contenant jusqu'à 73 millions de litres. Aujourd'hui, Gibraltar est alimenté en eau douce par des usines de dessalinisation.

Gibraltar
Il y a quelque 200 millions d'années, une immense masse calcaire surgit du fond de la mer : Gibraltar était née, minuscule péninsule située entre la ville côtière de La Linea et la cité industrielle d'Algésiras. Longue de 6 km, large de 2 km et culminant à 450 m, Gibraltar se voit à des kilomètres à la ronde. Sa position stratégique - à l'entrée de la Méditerranée et à 13 km à peine des côtes africaines - en a fait le théâtre d'une succession de confrontations militaires. Le détroit est en effet le seul point de passage entre la Méditerranée et l'océan Atlantique.
Le rocher est truffé de grottes et de galeries, dont beaucoup n'ont encore jamais été explorées. On y a pourtant retrouvé des ossements humains vieux de 120 000 ans. Gibraltar joua pour la première fois un rôle militaire important en 711 ap. J.-C, lorsque Tariq ibn-Ziyad, gouverneur de Tanger, débarqua avec son immense armée mauresque pour conquérir le sud de l'Espagne. Pendant 600 ans, Djebel Tariq (le rocher de Tariq) fut rattaché au royaume maure d'al-Andalous. De 1309 et 1462, les Espagnols tentèrent souvent de reconquérir le rocher avant de réussir enfin à repousser les Maures vers l'Afrique. Mais en 1704, une armée anglo-hollandaise s'empara de Gibraltar. Plusieurs tentatives pour en récupérer le gouvernement échouèrent, notamment lors du Grand Siège de 1779, et les Espagnols abandonnèrent. Gibraltar est donc aujourd'hui encore une colonie britannique et une importante base navale, même si de temps à autre la question de sa souveraineté se pose. En 1967, le général Franco condamna sa frontière avec l'Espagne, qui ne fut rouverte qu'en 1985.


GIBRALTAR

Visite du rocher
L'office du tourisme propose des visites guidées de 90 mn, mais on peut aussi explorer le rocher seul et à pied. Les places de parking sont rares. Le mieux est donc de garer sa voiture avant de passer la frontière.
Upper Rock Nature Reserve
Accessible par la route ou par le téléphérique (ouvert tlj. de 9 h 30 à 19 h, départ des jardins d'Alameda, sur Main Street), cette réserve naturelle abrite quelque 600 espèces végétales, dont certaines n'existent qu'à Gibraltar.
Great Siège Tunnels
Ces galeries (environ 48 km de tunnels), construites en 1779, sont considérées comme un ouvrage spectaculaire, qui permit aux forces britanniques de poster leurs canons à une hauteur extraordinaire, et de sortir ainsi victorieuses du Grand Siège.
La plupart sont fermées au public. Une mise en scène de personnages en cire représente des soldats britanniques occupés à creuser dans le rocher.
Le mythe du rocher
Les Romains croyaient que Gibraltar était l'une des deux colonnes d'Hercule. Jebel Musa, la seconde, se dresse de l'autre côté du détroit. Mais on sait qu'il y a environ cinq millions d'années, le mouvement des plaques continentales a provoqué une fissure, séparant ainsi ce que sont aujourd'hui l'Europe et l'Afrique. L'eau de l'Atlantique s'engouffra alors par une cascade de 3 048 m de haut. Il fallut un siècle pour que se remplisse le bassin méditerranéen. L'étroit chenal est la proie de vents violents et de tempêtes, et la baie de Gibraltar est très profonde (plus de 800 m). Les marins ont toujours eu un grand respect pour les eaux entourant Gibraltar.

 

 

 

 


Mentions légales

 

Voyage-Pro.com

 

© SEAMISAI

Nº SIRET : 49402058900011

Code APE : 526B